Demande à mon coeur de Catherine Diran aux éditions Au-delà du raisonnable

Publié le par Liliwenn

demande à mon coeurJe retourne le livre et je vois:

Victoria Reyne a hérité de son père, Simon Reynberg, une agence de détective au coeur de Paris, et un gros point d'interrogation sur les circonstances de la disparition de sa mère. Parisienne légère et écorchée, buvant sec et addict à la barre Ovomaltine, elle se lance cette fois à la recherche d'un assassin qui la promène dans tous les coins du XIème arrondissement où, un matin de décembre, une proche de son maie Hélène a été retrouvée morte dans son appartement. Le suicide d'Isabelle Mourier, inspecteur des impôts célibataire, s'impose aux yeux de la police, qui n'enquête pas. Pourtant, la victime était en train de vivre une histoire d'amour sans nuages avec un beau Costello rencontré sur le Net. Victoria se jette dans la Toile pour consoler Hélène, oublier ses dettes et ses amours distendues, et remonter la piste de l'assassinat. Une semaine pour résoudre le mystère de la mort d'Isabelle... mais pas celui de la vie de Victoria Reyne. Et Rocco, son chien d'extrême gauche avec qui elle discute souvent, l'aura plus d'une fois encore entendue jurer en yiddish: "Drek!" (Merde!).

Et j'en pense quoi?

Catherine Diran, ce nom vous est peut-être inconnu comme il l'était pour moi jusqu'à ce que je découvre qu'elle était l'un des membres du groupe Lilicub. Et oui, ceux qui nous ont fait voyager en Italie en 1996! Et bien, après avoir été auteur, compositeur et interprète, Catherine Diran rajoute une corde à son arc puisqu'elle est aujourd'hui écrivain. Et c'est avec plaisir que j'ai lu son roman Demande à mon coeur, troisième opus de la série Une enquête de Victoria Reyne débutée en 2007. Inutile d'avoir lu les précédents épisodes pour y comprendre quelque chose puisque chaque enquête est bien indépendante.

Après deux lectures décevantes, les pages se sont mis à tourner plus vite avec ce livre. Catherine Diran nous raconte les aventures de Victoria, une détective privée haute en couleurs, une fille paumée au sacré caractère. J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce polar parisien plein de rebondissements et de suspense, bien construit avec un rythme efficace. Je dois même avouer que j'ai douté jusqu'à la fin, objectif rempli!

Le style est un peu déconcertant pendant les premières pages mais on s'y fait très rapidement. La galerie de personnages, parfois très clichés, nous permettent d'en apprendre plus sur notre héroïne loufoque et attachante. Un petit bémol tout de même, j'ai trouvé que l'utilisation d'expressions yiddish parsemées tout au long roman ne collait pas avec le reste...

En bref, rien d'innovant pour ce polar français mais une lecture plaisir, un bon moment qui m'a fait penser à de nombreuses reprises aux romans de Janet Evanovitch et à sa série avec Stephanie Plum, la chasseuse de primes.

 

Un grand merci à Blog-O-Book et aux éditions Au-delà du raisonnable pour ce partenariat.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

agathe 21/04/2011 14:38


Exactement d'accord avec vous. Lecture plaisante.très inspirée de Evanovitch , le sexe et la déprime en plus dénouement (trafic d'organes) pas très original (repris et repris dans maints polars)
mais personnage attachant.Et enfin, une fille qui couche sans questions existentielles!!! je pense qu'elle va faire des progrés en écriture...et que ça va devenir vraiment bein


Liliwenn 19/05/2011 12:19



Ca fait du bien de temps en temps ce genre de lecture.