« L’étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde » de Stevenson

Publié le par cestdurdetreunetortue.over-blog.com

« L’étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde » de Robert Louis Stevenson aux éditions Folio

 

 

 

Je retourne le livre et je vois:

 

Ce célèbre roman ne se réduit pas à une histoire de double, une parodie de Frankenstein. Qu’est-ce qui se cache derrière la porte? L’intérieur de notre être, où voisinent le civilisé et le sauvage, l’animalité et l’humain, la mort et la vie? Ou bien un crime secret que nous devrions expier? Les frontières entre le jour et la nuit s’estompent, comme dans le brouillard ou dans la pluie de Londres. La peur s’insinue en nous, notre identité personnelle vacille.
Stevenson multiplie les points de vue, à travers divers récits, dont le dernier, celui du docteur Jekyll, laisse ouverte une question: et si M. Hyde courait encore à travers le monde? Hyde n’est pas seulement le mal que Jekyll a expulsé de lui. C’est plutôt la figure du malheur. Par elle, Stevenson a donné une forme à ses tourments. Par l’art, il a triomphé de ses songes cruels.

 

J’en pense quoi?

 

J’avais déjà lu ce livre dans ma jeunesse (oulala, je suis vieille!!! Damned!) et si je me rappelais de l’histoire dans les grandes lignes (et parce qu’on la connaît presque tous) en le relisant récemment, je me suis aperçue que j’avais un souvenir assez éloigné de la réalité du livre.

 

En effet, ce que j’avais en tête, c’est que le livre évoquait beaucoup plus longuement les transformations du docteur Jekyll en Hyde et inversement. En fait, toute l’histoire est racontée d’un point de vue extérieur et nous suivons les (més)aventures de Jekyll par l’intermédiaire, notamment, de son notaire.

 

L’histoire est bien tournée et très intéressante, l’intrigue est captivante (bien qu’on connaisse l’histoire) et les descriptions nous permettent de nous représenter un Hyde répugnant et repoussant ainsi qu’un Jekyll en proie aux pires tourments.

 

En bref, un grand classique à découvrir ou redécouvrir pour son ambiance, ses personnages et les questions qu’il amène quant au bien et au mal en chacun de nous, tout un programme! Allez, on trottine (si tant est qu’une tortue puisse trottiner) à la librairie pour l’acheter.

 

Et puis, si vous voulez prolonger ce moment avec Jekyll et Hyde, vous pouvez les retrouver chez de nombreux artistes (chanteurs) puisque ce roman a été une source d’inspiration pour beaucoup.

Commenter cet article