La cité - Karim Ressouni-Demigneux

Publié le par Liliwenn

la-cite.jpg Je retourne le livre et je vois:

Imaginez un jeu révolutionnaire, totalement virtuel mais en temps réel. Un jeu où l'on pleure, où l'on saigne, à travers un autre soi-même. Un jeu où tout peut arriver, même mourir. Une énigme absolue où il faut tout découvrir y compris le but du jeu... Ce jeu existe: il s'appelle LA CITE.

Comme dix millions de Terriens, Thomas a eu la chance de pouvoir entrer dans LA CITE. Et tout a changé... Peu à peu, il a rencontré les amis que LA CITE lui destinait, Arthur, Liza et Jules César. Avec eux, il a découvert ses pouvoirs. Il a aussi repéré ses ennemis, comme Jonathan, son copain de lycée... Puis tout s'est emballé. Mystères et coups de théâtre se sont entrechoqués, ont submergé les esprits. Jusque dans la vraie vie...

Et j'en pense quoi?

A renfort de campagnes publicitaires surdimensionnées, un nouveau jeu fait son apparition. Il s'appelle LA CITE. Thomas, comme bon nombre de ses camarades, est intrigué par ce jeu dont personne ne sait rien. Il suffirait de mettre un bonnet et des gants pour faire vivre son avatar dans un monde parallèle répondant au nom de LA CITE. Thomas et ses amis sont sceptiques, serait-ce une arnaque? Mais ils sont obligés de se rendre à l'évidence lors d'une séance de démonstration: ce jeu ne ressemble à aucun autre, il est extraordinaire. Tout le monde se l'arrache mais seuls les dix premiers millions inscrits pourront en faire partie. Commence alors une plongée dans un jeu d'un nouveau genre, un jeu dont personne ne connaît le but et donc l'issue. A chacun de le découvrir. Des élements se mettent en place, chacun possède des pouvoirs qu'il peut utiliser en fonction des gens avec qui il se trouve. Mais attention, dans LA CITE, il est impossible de parler de sa vie réelle, gare à ceux qui franchiront cette règle. 

La lumière blanche, premier tome de la série LA CITE est un roman efficace. A première vue, destiné à la jeunesse dans la veine des romans d'aujourd'hui (science-fiction, magie, télé-réalité...) avec son plein d'action, c'est également un roman qui aborde des thèmes importants amenant à la réflexion. Il évoque notamment le sujet du deuil, Thomas a perdu sa mère et nous explique en quoi sa vie ainsi que celle de ses proches en a été changée. Le repli dans une vie virtuelle et l'addiction à celle-ci, notamment au moment de l'adolescence, sont traités avec beaucoup de justesse.

Un premier tome qui m'a beaucoup plu, des personnages vraiment attachants, qui nous ressemblent (presque un coup de coeur, je me réserve pour le prochain volume). Si quelqu'un connaît la date de sortie de la suite, je suis preneuse!

Publié dans Littérature jeunesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

crosnier muriel 30/11/2011 16:58

le tome deux c'est pour avril !

Nora 29/11/2011 11:57

De rien :)

Nora 27/11/2011 18:52

Bonjour !

J'ai lu le livre : l'atmosphère m'a tellement marquée que j'en ai rêvé pendant deux nuits d'affilée.
Sur la page Facebook, ils annoncent que le deuxième tome devrait sortir vers avril!
http://www.facebook.com/pages/LA-CIT%C3%89-le-livre/291350254226162

Liliwenn 28/11/2011 09:55



Merci pour l'info Nora. J'ai écouté l'interview de Karim Ressouni-Demigneux sur France Culture et il annonce cinq tomes sur deux ans, chacun avec un narrateur différent.