Les tops de l'année 2011

Publié le par Liliwenn

Pour cette dernière journée de 2011, je vous propose un petit récap de mes coups de coeur de l'année, on y retrouve des romans de la dernière rentrée littéraire mais également des livres parus au cours des années précédentes ainsi qu'un ou deux classiques. 

Dans la catégorie littérature française:

Les heures silencieuses de Gaëlle Josse, un livre qui nous raconte d'une très belle manière un tableau de De Witte.

Le premier été d'Anne Percin, perturbant, dérangeant, le livre qui m'aura valu une petite critique publiée dans le magazine de la rentrée littéraire du Furet du Nord.

l'invention du désir

L'invention du désir de Carole Zalberg, les échanges poétiques et sensuels de deux amants.

Rien ne s'oppose à la nuit de Delphine de Vigan, une des dernières claques de l'année, un roman qui m'a complètement soufflée.

Dans la catégorie littérature étrangère:

Rosa candida d'Audur Ava Olafsdottir, un roman initiatique émouvant et l'attente d'un prochain livre de l'auteur.

La vie très privée de Mr Sim de Jonathan Coe, so british et tellement bon.

Murambi, le livre des ossements de Boubacar Boris Diop, un livre pour ne pas oublier.

Desolations de David Vann, glacial et glaçant.

L'annulaire de Yoko Ogawa, étrange, sensible et beau, l'univers de Yoko Ogawa me donne des frissons.

l'annulaire

Le livre sans nom, une tuerie qu'on dévore jusqu'au bout de la nuit!

Orgueil et préjugés, pas besoin d'en dire plus...

Le clan des otori, une épopée au coeur du Japon miédéval et une belle histoire d'amour, que demander de plus!

Dans la catégorie BD:

Un amour de marmelade d'Olivier Supiot, pour sa poésie et son humour.

Sambre d'Yslaire et Balac, pour la beauté de ses dessins et de ses couleurs.

Habibi de Craig Thompson, chef d'oeuvre graphique.

habibi

Atar gull de Bruno et Fabien Nury, le destin d'un esclave au graphisme surprenant.

L'armure du Jakolass de Manu Larcenet, parce que Valérian par Larcenet, c'est tellement drôle.

Dans la catégorie manga:

Judge de Yoshiki Tonogai, un thriller entre Seven et Saw.

J'aime les sushis d'Ayumi Komura, un manga culinaire dans l'air du temps.

J'aime les sushis

Black bird de Kanoko Sakurakouji, un humour à la limite du graveleux mais une histoire pour nos coeurs de midinette.

Dans la catégorie littérature jeunesse:

La cité de Karim Ressouni-Demigneux, un roman intelligent qui s'intéresse à de nombreux sujets.

Divergent de Veronica Roth, entre fantastique, aventure et romance. 

divergent

Quatre soeurs de Malika Ferdjoukh, où l'on suit l'histoire de quatre jeunes filles avec beaucoup de tendresse.


Et voilà, l'année se termine avec beaucoup de jolies découvertes, je vous rassure, il y a eu quelques ratés aussi mais je n'en reparlerai pas.

Je vous souhaite un bon réveillon, à très vite pour une nouvelle année pleine de lecture et d'échanges.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fransoaz 02/01/2012 15:11

Je suis au milieu des pages de "Rien ne s'oppose à la nuit" et la claque est magistrale!
Je te souhaite, pour 2012, de belles découvertes et des échanges passionnants!

Liliwenn 08/01/2012 23:49



Merci beaucoup, une très bonne année à toi. En espérant d'aussi grandes claques qu'avec Rien ne s'oppose à la nuit!