Limonov - Emmanuel Carrère

Publié le par Liliwenn

Limonov-copie-1 Je retourne le livre et je vois:

" Limonov n'est pas un personnage de fiction. Il existe. Je le connais. Il a été voyou en Ukraine; idole de l'underground soviétique sous Brejnev; clochard, puis valet de chambre d'un milliardaire à Manhattan; écrivain branché à Paris; soldat perdu dans les guerres des Balkans; et maintenant, dans l'immense bordel de l'après-communisme en Russie, vieux chef charismatique d'un parti de jeunes desperados. Lui-même se voit comme un héros, on peut le considérer comme un salaud: je suspends pour ma part mon jugement.

C'est une vie dangereuse, ambiguë: un vrai roman d'aventures. C'est aussi, je crois, une vie qui raconte quelque chose. Pas seulement sur lui, Limonov, pas seulement sur la Russie, mais sur notre histoire à tous depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale."

logo rentrée littéraire


Et j'en pense quoi:

J'aime beaucoup Emmanuel Carrère, enfin ses livres (pas de méprise). J'ai apprécié L'adversaire, j'ai aimé La classe de neige et j'ai adoré La moustache. J'attendais avec impatience de pouvoir lire son dernier livre mais je dois avouer que le sujet m'effrayait un peu: Limonov (que je ne connaissais pas) et par conséquent l'histoire de la Russie et de l'Ukraine. Ne maîtrisant pas du tout ce sujet, je craignais de trouver cela ennuyeux voire même d'être complètement larguée. Mais c'était sans compter sur le talent d'Emmanuel Carrère, capable d'aborder tous les sujets de manière simple mais intelligente et de rendre ainsi la lecture facile d'accès et agréable. Dans Limonov, nous voyageons de l'Ukraine d'après-guerre à l'URSS de Staline, de Khrouchtchev. Nous faisons un petit détour par New-york et Paris et regagnons la Russie. Limonov est, tour à tour, un jeune voyou, un poète dissident, un ardent défenseur du communisme, un artiste reconnu, un SDF, du côté des serbes dans les massacres commis en Bosnie-Herzégovine, un membre actif de parti... Limonov est un personnage hors du commun dont l'histoire ne laisse forcément pas indifférent mais il m'a manqué un petit quelque chose dans ce livre pour avoir un coup de coeur, peut-être que l'aspect un peu trop chronologique y a joué pour quelque chose. En bref, un livre très intéressant qui s'apparente un peu pour moi à La Russie pour les nuls (et oui, j'ai appris tout plein de choses), une agréable lecture mais loin de détrôner La moustache!

 

Une autre critique, celle de Clara .




Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

George 03/09/2011 10:58


très envie de découvrir ce roman et cet auteur par la même occasion!


Liliwenn 05/09/2011 20:15



Si tu n'accroches pas avec celui-ci, essaye La moustache, le meilleur pour moi.