"Mangue amère" de Bulbul Sharma, mon premier livre de la rentrée littéraire, il était temps!

Publié le par Liliwenn

9782809702002FS

Je retourne le livre et je vois:

Voici un savoureux festin d'histoires où la nourriture et celles qui la préparent jouent le premier rôle. Des femmes y marient arômes et épices pour nous livrer tour à tour des recettes de vie où s'épanche la brûlante violence des currys, s'attarde le parfum entêtant d'une rivale ou se distillent les ingrédients doux-amers de la vengeance. Autant de secrets, de souvenirs qui nous plongent au coeur de la famille indienne, d'un monde opulent et magique où les vivants parlementent avec les morts qui viennent habiter leurs rêves en des anecdotes tour à tour poignantes, drôles, macabres, inoubliables.

Et j'en pense quoi?

Comme je le disais dans le titre, c'est le premier livre de cette dernière rentrée littéraire que je lis. Ce n'était pas l'envie qui manquait mais disons plutôt l'argent (oui, j'en garde un peu pour le loyer!). C'est donc grâce à mes retrouvailles avec la bibliothèque que je peux partager ce petit billet avec vous. Et maintenant que je suis lancée, je ne m'arrête plus!

Mangue amère est un recueil de nouvelles mais pas que! Contrairement à Mes sacrées tantes, toutes les nouvelles sont inscrites dans une histoire. Un groupe de femmes se rencontre afin de préparer un festin en l'honneur d'un proche défunt. Autour de la préparation de ce repas, chacune nous raconte une histoire sur sa vie ou celle de ses ancêtres et les nouvelles défilent ainsi au cours du roman.

J'ai vraiment apprécié la façon de mettre en scène chacune de ces petites histoires et de les relier entre elles. C'est un format qui rend la lecture moins hachée. Les nouvelles sont variées, nous racontant la vie d'hommes et de femmes vivant en Inde mais également en Angleterre. Mais, j'ai également trouvé qu'elles étaient moins abouties que celles que j'avais pu lire dans Mes sacrées tantes. Elles sont très brèves et nous laissent vraiment très peu de temps pour nous imprégner des personnages et de l'ambiance. 

En bref, l'organisation du livre m'a davantage plu mais je ne pourrais pas dire que c'est un coup de coeur. C'est une lecture agréable, sympathique et touchante, un bon moment.




 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Littérature indienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jerome 14/11/2010 21:31


J'ai moi aussi beaucoup aimé cette découverte des femmes indiennes dans toute leur diversité, même si ça ne parle pas assez de cuisine à mon goût !


Liliwenn 16/11/2010 19:34



Je suis assez d'accord. Et dans La colère des aubergines, il n'y a pas les recettes à la fin de chaque nouvelle? J'aurais aimé tester les différents currys, voir si je survis déjà au moins fort!



Anna 14/11/2010 13:26


As-tu lu "La colère des aubergines" ? C'est un bon recueil de nouvelles qui renferment quelques très bonnes histoires.
PS : Le nom du blog est très original:-)


Liliwenn 16/11/2010 19:32



Non, je n'ai pas lu La colère des aubergines car à l'époque où je le cherchais, toutes les blogueuses s'étaient déjà jetées dessus et je ne le trouvais pas en magasin, à la place, j'avais pris
Mes sacrées tantes de Bulbul Sharma également.


PS: Merki.