« Mes sacrées tantes » de Bulbul Sharma

Publié le par cestdurdetreunetortue.over-blog.com

Mes sacrées tantes » de Bulbul Sharma aux éditions Philippe Picquier

 

 

 

Je retourne le livre et je vois:

 

Après La Colère des aubergines, Bulbul Sharma nous revient avec des histoires pétillantes de drôlerie.
Des femmes partent en voyage, et leur vie bascule. Elles partent pour se marier, pour aller voir leur fils, pour échapper au crime qu’elles croient avoir commis ou à une belle-famille tyrannique. Sous leurs regards baissés et leurs saris chatoyants, elles cachent un coeur limpide, un courage à toute épreuve, et elles accueillent les surprises du chemin avec une sagesse relevée au sel de l’humour. Au fil de leurs voyages, défilent les paysages de l’Inde, des rizières vert émeraude aux défilés escarpés de montagne, et les rencontres improbables : danseuses travesties en veuves, raja déchu d’un palais surgi des mille et une nuits, fantôme amoureux ou ours chapardeur.
Mais au détour de la route, c’est leur paysage intérieur qui soudain change : les chaînes qui entravent leurs pas depuis des siècles se font plus légères, et au bout du voyage, parfois, les attend la paix. Ou la liberté. Ou l’amour. Les histoires de Bulbul Sharma nous prennent par la main pour nous emmener sur des chemins détournés, imprégnés des senteurs de l’Inde ; elles ont la malice de la fable, la délicatesse de la miniature indienne, la poésie des contes de fées ; et si elles nous font éclater de rire, c’est avant de nous toucher au coeur.

 

Et j’en pense quoi?

 

C’est après avoir erré plusieurs heures/jours (je ne sais plus très bien, j’ai perdu la notion du temps) sur des blogs littéraires et sur Livraddict que je me suis lancée dans une nouvelle quête. Ma mission (que j’acceptais) était de me procurer le recueil de nouvelles « La colère des aubergines » de Bulbul Sharma.

 

Malheureusement, j’ai échoué (maudites blogeuses qui ont écoulé les stocks!!). Je me suis alors rabattue sur « Mes sacrées tantes du même auteur. Bon, on ne peut pas dire que c’était une grosse déception car la couverture me plaisait beaucoup, le résumé aussi, même si d’habitude je ne suis pas trop fan de nouvelles. Et puis, une grosse envie de lire des choses sur l’Inde me taraudait (ouh quel joli mot…).

 


Ce sont donc une dizaine de nouvelles que nous pouvons lire dans ce recueil, toutes plus intéressantes les unes que les autres. Elles évoquent la place de la femme en Inde à différentes époques, dans différents milieux sociaux et nous font découvrir ce grand pays. Elles sont à la fois empreintes de traditions mais également touchantes et drôles.

  


En fait, et c’est pour ça que je n’aime pas les nouvelles, elles finissent toutes trop vite, on a envie de continuer chaque voyage, d’apprendre à connaître chaque personnage. Et on a encore plus envie de lire « La colère des aubergines » damned! Il faut que je reparte à la pêche!

 

En bref, on court pour aller acheter ce livre et on est pas déçu car c’est le petit coup de coeur de l’été.

Publié dans Littérature indienne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article