« Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi »

Publié le par cestdurdetreunetortue.over-blog.com

« Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi » de Mathias Malzieu aux éditions du Livre de Poche.

 

 

 

Je retourne le livre et je vois:

 

« Comment on va faire maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi ? Qu’est-ce que ça veut dire la vie sans toi ? Qu’est-ce qui se passe pour toi là ? Du rien ? Du vide ? De la nuit, des choses de ciel, du réconfort ?  » Mathias, une trentaine d’années mais une âme d’enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu’il rencontre sur le parking de l’hôpital, que serait-il devenu ? Giant Jack, 4,50 mètres,  » docteur en ombrologie « , soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et de rêver malgré la douleur… Il le fera grandir.

 

J’en pense quoi?

 

Je n’en avais pas parlé ici car c’était juste avant de lancer ce blog mais j’avais eu un énorme coup de cœur pour « La mécanique du cœur » de Mathias Malzieu. Ce roman-conte, je l’ai aimé du début à la fin, il m’était déjà familier car je connaissais l’album du même nom.

C’est donc tout naturellement que je me suis tournée vers « Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi ». Et là, quelle ne fût pas ma déception. Je n’ai pas du tout accroché avec ce livre dès le départ. Je n’ai pas retrouvé le petit côté magique de « La mécanique du cœur ». Alors vous me direz que le sujet n’est pas facile à aborder, la mort, le deuil… Mais j’ai trouvé que le récit était très répétitif et pas très rythmé. De plus, dans « La mécanique du cœur », j’avais été impressionnée par l’originalité de l’histoire et des personnages que je n’ai pas trouvé attachants dans « Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi ».

Peut-être que si j’avais attendu plus longtemps pour lire ce livre , je l’aurais plus apprécié.. Mais là, il m’était impossible de ne pas faire la comparaison avec ma précédente lecture de l’auteur.

Donc, vous l’aurez compris, ce roman aura été une grosse déception… Je me console en me disant que, bientôt, une adaptation ciné (en animation) de « La mécanique du cœur » verra le jour.

Commenter cet article