Tortoiseries cinématographiques

JEUDI 6 JANVIER 2011

... voir Faites le mur de Banksy

faites-le-mur.jpg

Dans un monde où nous sommes bombardés de messages publicitaires qui envahissent l’espace public, les œuvres de Banksy offrent un regard différent - un regard à la fois drôle et incisif, sans être dogmatique pour autant. Banksy a fini par convaincre l’Anglais moyen que les véritables vandales de notre société sont ceux qui construisent des immeubles plus hideux les uns que les autres et non ceux qui dessinent sur leurs murs. (fiche allociné)

 

 



J'ai aimé:

- apprendre beaucoup de choses sur le street art et sur ses plus grands artistes

- en prendre plein la vue, grâce aux oeuvres et à la manière de les exposer

- rire grâce au cynisme de Banksy et au côté pathétique de Guetta

J'ai moins aimé:

- rien! Allez, soyons radicaux!

♥♥♥♥♥/5

 

 

 

action-on.gifRendez-vous sur Hellocoton !

MERCREDI 8 DÉCEMBRE 2010

... voir Mon pote de Marc Esposito

mon-pote.jpg

Synopsis:

Victor est le patron d'un magazine automobile. Un jour, il va parler de son travail dans une prison. Il y rencontre un ancien braqueur, Bruno, fan de son magazine, qui lui demande de l'embaucher. Victor accepte. Une amitié naît entre les deux hommes.

 

 



J'ai aimé:

- les dialogues qui font mouche

- Edouard Baer, en patron de magazine automobile, tellement bon dans son rôle

J'ai moins aimé:

- l'histoire en elle-même, pas très originale et pas très réaliste

- Benoît Maginel, en super méga braqueur, euh pas très crédible à mon goût

- c'est beau, ça sent bon, mouarfff...

Un moment agréable avec ce film qu'on a pas forcément envie d'avoir dans sa dvdthèque.

♥♥♥/5


 

action-on.gifRendez-vous sur Hellocoton !

PAR LILIWENN PUBLIÉ DANS : AUTRES TORTOISERIES CINÉMATOGRAPHIQUES 
ECRIRE UN COMMENTAIRE PARTAGER     
MARDI 7 DÉCEMBRE 2010

Un petit résumé des films vus au mois de novembre avec du très bon et du beaucoup moins bon! Au total, quatre films dont un coup de coeur et une très bonne surprise.

Allez, je commence par mes deux grosses déceptions du mois dernier:

Les petits mouchoirs de Guillaume Canet

les-petits-mouchoirs.jpg

Synopsis:

A la suite d'un évènement bouleversant, une bande de copains décide, malgré tout, de partir en vacances au bord de la mer comme chaque année. Leur amitié, leurs certitudes, leur culpabilité, leurs amours en seront ébranlées. Ils vont enfin devoir lever les "petits mouchoirs" qu'ils ont posés sur leurs secrets et leurs mensonges.

J'ai aimé:

- François Cluzet et Gilles Lellouche mais je ne suis pas vraiment objective

- la BO du film, du classique mais du bon

Je n'ai pas aimé:

- que le film dure 2h30 alors que les scènes se répètent invariablement

- que les personnages soient caricaturaux

- que tout le monde parte en vacances alors que le meilleur pote est à l'agonie

- que tout soit fait pour qu'on pleure même si on est pas vraiment touché par le film

Une grosse déception à la sortie du film qui présentait pourtant un casting impressionnant et dont le sujet me plaisait beaucoup.

♥♥/5

 

Mange, prie, aime de Ryan Murphy

mange-prie-aime.jpg

Synopsis:

Après un divorce difficile, Liz Gilbert décide de prendre une année sabbatique et de changer de vie. Elle entame alors un périple initiatique qui va l’emmener au bout du monde et d’elle-même. Lors d’un voyage aussi exotique que merveilleux, elle retrouve l’appétit de vivre et le plaisir de manger en Italie, le pouvoir de la prière et de l’esprit en Inde, et de façon tout à fait inattendue, elle trouvera la paix intérieure et l’amour à Bali. (fiche allociné)

J'ai aimé:

- Julia Roberts et Javier Bardem 

- les paysages d'Italie et de Bali (ça donne envie de voyager tout ça)

Je n'ai pas aimé:

- le côté voyage initiatique

- qu'Elisabeth (Julia Roberts) rencontre toujours les bonnes personnes au bon moment

- qu'elle mange beaucoup, qu'elle prie beaucoup (c'est bon, on a compris)

En bref, je me suis ennuyée devant ce film. Pourtant, j'aime beaucoup les deux acteurs mais cela n'aura pas suffi.

♥♥/5

Et voici la très bonne surprise du mois de novembre: Rubber de Quantin Dupieux

Rubber.jpg

Synopsis:

Dans le désert californien, des spectateurs incrédules assistent aux aventures d’un pneu tueur et télépathe, mystérieusement attiré par une jolie jeune fille. Une enquête commence. (fiche allociné)

 

 



J'ai aimé:

- la BO excellente de Gaspard Augé (du groupe Justice) et de Mr Oizo

- le sujet du film complètement délirant: un pneu tueur et un film dans le film

- le pneu, on le voit faire ses premiers pas, il boit, dort, prend des douches... Jamais vous n'auriez imaginé qu'un pneu puisse avoir l'air aussi vivant

Je n'ai pas aimé:

- rien

C'est indescriptible, c'est juste bon. Il faut le voir!

♥♥♥♥/5

Et enfin le coup de coeur du mois de novembre et même de ces derniers mois:

Le nom des gens de Michel Leclerc

le-nom-des-gens.jpg

Synopsis:

Bahia Benmahmoud, jeune femme extravertie, se fait une haute idée de l'engagement politique puisqu'elle n'hésite pas à coucher avec ses ennemis pour les convertir à sa cause. En règle générale, elle obtient de bons résultats... (fiche allociné)

 



J'ai aimé:

- le scénario touchant et drôle qui aborde des sujets très sérieux sur le ton de l'humour
- les acteurs touchants et drôles, moi qui ne suis pas une grande fan de Sara Forestier, j'ai adoré son rôle
- pleurer et rire
- avoir envie de revoir le film dès la sortie du ciné

Maintenant, j'attends la sortie en dvd.

♥♥♥♥♥/5

Et en décembre, qu'est-ce qu'on va voir?



 

 



 

DIMANCHE 5 DÉCEMBRE 2010

La reine des pommes de Valérie Donzelli

la-reine-des-pommes.jpg

Synopsis:

Adèle une jeune trentenaire se fait quitter par Mathieu, l'amour de sa vie. Anéantie, suffoquée, Adèle ne veut plus qu'une chose: mourir. Rachel, une cousine éloignée, la prend en charge. Elle décide d'aider Adèle en lui trouvant du travail, de lui redonner goût à la vie et de la conseiller sentimentalement.

Son principal conseil: coucher avec d'autres hommes afin de désacraliser cette histoire... A son corps et coeur défendant, Adèle part au combat! (fiche allociné)

 

 



Ce que j'ai aimé dans le film:

- le côté complètement barré du film

- que tous les hommes rencontrés par Adèle qui n'arrive pas à faire le deuil de son histoire d'amour soient    représentés par Mathieu

- les chansons qui vont bien avec le côté décalé du film et dont les textes sont assez bien écrits

Ce que j'ai moins aimé:

 

- le début du film, j'ai eu du mal à accrocher avec le côté théâtral du jeu des acteurs

 

En bref, un film assez étrange mais plutôt sympathique qu'on évite de regarder en famille avec les enfants car Adèle n'hésite pas à explorer les fantasmes sexuels des hommes qu'elle rencontre afin de trouver l'amour.

Un film déconcertant qui change de ce qu'on a l'habitude de voir.

♥♥♥/5

action-on.gifRendez-vous sur Hellocoton !

PAR LILIWENN PUBLIÉ DANS : AUTRES TORTOISERIES CINÉMATOGRAPHIQUES 
ECRIRE UN COMMENTAIRE PARTAGER     
DIMANCHE 21 NOVEMBRE 2010

Whatever works de Woody Allen

Whatever-works.jpg

Synopsis:

Boris Yellnikoff est un génie de la physique qui a raté son mariage, son prix Nobel et même son suicide. Désormais, ce brillant misanthrope vit seul, jusqu'au soir où une jeune fugueuse, Melody,se retrouve affamée et transie de froid devant sa porte. Boris lui accorde l'asile pour quelques nuits. Rapidement, Melody s'installe... (fiche allociné).

 



Ce que j'ai aimé dans le film:

- le côté loufoque des personnages

- Evan Rachel Wood (alias Melody) en jeune ingénue, so fresh

- Larry David (Boris Yellnikoff) en cynique à toute épreuve (genre, même en faisant les plus gros efforts        du monde, on serait jamais à son niveau)

- Les dialogues qui fusent

Ce que j'ai moins aimé:

- Le scénario, pas très original 


Un film sympathique pour passer un soirée agréable.

♥♥♥/5

DIMANCHE 14 NOVEMBRE 2010

The Host de Bong Joon-ho

thehost.jpg

Synopsis: A Séoul, Park Hee-bong tient un petit snack au bord de la rivière Han où il vit avec les siens. Il y a son fils aîné, l'immature Gang-du, sa fille Nam-joo, une championne malchanceuse de tir à l'arc, et Nam-il, son fils cadet éternellement au chômage. Tous idolâtrent la petite Hyun-seo, la fille unique de Gang-du.

Un jour, un monstre géant et inconnu jusqu'à présent, surgit des profondeurs de la rivière. Quand la créature atteint les berges, elle se met à piétiner et attaquer la foule sauvagement, détruisant tout sur son passage.
Le snack démoli, Gang-du tente de s'enfuir avec sa fille, mais il la perd dans la foule paniquée. Quand il l'aperçoit enfin, Hyun-seo est en train de se faire enlever par le monstre qui disparaît, en emportant la fillette au fond de la rivière.
La famille Park décide alors de partir en croisade contre le monstre, pour retrouver Hyun-seo... (fiche Allociné)

 

 



 

Ce que j'ai aimé dans le film:

- que dès le début du film, on apprenne que tout ce qui va suivre c'est la faute des américains! et na!

- Song Kang-ho, en père de famille complètement à l'ouest

- que ça n'ait rien à voir avec Alien, ça ne fait pas peur et c'est drôle!

- La solidarité qui se crée entre les différents membres de la famille alors qu'au départ c'était franchement      pas gagné.

Ce que j'ai moins aimé:

- Le monstre en lui-même, ben c'est un monstre quoi!

 

♥♥♥♥/5



PAR LILIWENN PUBLIÉ DANS : AUTRES TORTOISERIES CINÉMATOGRAPHIQUES 
ECRIRE UN COMMENTAIRE PARTAGER     
MERCREDI 10 NOVEMBRE 2010

... voir Biutiful d'Alejandro Gonzales Inarritu

 

Biutiful.jpg

Synopsis:

C’est l’histoire d’un homme en chute libre. Sensible aux esprits, Uxbal, père de deux enfants, sent que la mort rôde. Confronté à un quotidien corrompu et à un destin contraire, il se bat pour pardonner, pour aimer, pour toujours…

 



Ce que j'ai aimé dans le film:

- Javier Bardem, ça se passe de commentaires

- Que ça retourne le bide et que ça fasse couler le mascara

- Ne pas voir passer les 2h30 car on est plongé dans l'atmosphère du film

Ce que j'ai moins aimé dans le film:

- Peut-être un petit peu trop de malheur et d'atrocités, avec bien moins, on aurait déjà trouvé ça horrible

- La fille qui matait son i-phone toutes les 5 minutes devant moi

Le petit conseil de Liliwenn:

On n'hésite pas à aller voir ce film à moins d'être déprimé ou trop sensible, là, on hésite un peu quand même.

PAR LILIWENN PUBLIÉ DANS : AUTRES TORTOISERIES CINÉMATOGRAPHIQUES 
ECRIRE UN COMMENTAIRE PARTAGER     
DIMANCHE 7 NOVEMBRE 2010

Les_chats_persans_300.jpg


Aujourd'hui je vous propose un nouveau rendez-vous hebdomadaire que vous pourrez retrouver tous les dimanche sur ce blog. Il s'agît d'un petit billet sur un film que je n'ai pas eu le temps ou l'envie d'aller voir au ciné mais que j'ai regardé tranquillement dans mon canapé. En espérant vous donner envie (ou pas) d'aller le louer au vidéoclub à côté de chez vous et en vous souhaitant une bonne soirée DVD en ce dimanche d'automne!

Cette semaine, je vous parle des Chats persans de Bahman Ghobadi.

Synopsis:

A leur sortie de prison, une jeune femme et un jeune homme musiciens décident de monter un groupe. Ils parcourent Téhéran à la rencontre d'autres musiciens underground et tentent de les convaincre de quitter l'Iran. 

 


Ce que j'ai aimé dans le film:

- qu'il dénonce la censure et prône le courage et la liberté

- qu'il donne de l'espoir (enfin presque... cf la fin du film)

- découvrir certains aspects de la culture musicale iranienne

Ce que j'ai moins aimé dans le film:

- l'histoire un peu répétitive avec l'accumulation de rencontres de groupes et de musiciens

 

On garde Les chats persans pour un dimanche soir en musique où on a pas trop le cafard car c'est plein d'espoir mais c'est également un film très dur.

 

♥♥♥/5

 

 

PAR LILIWENN PUBLIÉ DANS : AUTRES TORTOISERIES CINÉMATOGRAPHIQUES 
ECRIRE UN COMMENTAIRE PARTAGER     
MERCREDI 20 OCTOBRE 2010

... voir "Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu"

 

affiche-vous-allez-rencontrer-un-bel-et-sombre-inconnu.jpg

 

 

Synopsis:

Tout commence une nuit, lorsqu’Alfie se réveille, paniqué à l'idée qu'il ne lui reste plus que quelques précieuses années à vivre. Cédant à l'appel du démon de midi, il met abruptement fin à quarante années de mariage en abandonnant sa femme Helena. Après une tentative de suicide et une analyse vite arrêtée, celle-ci trouve un réconfort inattendu auprès d'une voyante, Cristal, qui lui prédit une histoire d'amour avec un "grand inconnu tout de noir vêtu"…

 

 

 

Ce que j'ai aimé dans le film:

- Charmaine, la nouvelle femme d'Alfie (Anthony Hopkins) est une des seules à m'avoir fait rire

- Un joli casting (mais qui ne suffit pas à porter le film)

Ce que je n'ai pas aimé dans le film:

- ressortir du ciné en me disant "mouais..."

- Gemma Jones, qui joue tellement bien son rôle qu'elle en est exaspérante

- Josh Brolin qui campe le rôle de Roy, pas de raison valable, c'est juste physique


En clair, pas une grande impression sur ce film que j'oublierai sûrement très vite. Ca parle de quoi déjà?

♥♥/5

PAR LILIWENN PUBLIÉ DANS : AUTRES TORTOISERIES CINÉMATOGRAPHIQUES 
ECRIRE UN COMMENTAIRE PARTAGER     
LUNDI 18 OCTOBRE 2010

 

Moi, moche et méchant de Pierre Coffin et Chris Renaud

 


 
Synopsis: 

Dans un charmant quartier résidentiel délimité par des clôtures de bois blanc et orné de rosiers fleurissants se dresse une bâtisse noire entourée d’une pelouse en friche. Cette façade sinistre cache un secret : Gru, un méchant vilain, entouré d’une myriade de sous-fifres et armé jusqu’aux dents, qui, à l’insu du voisinage, complote le plus gros casse de tous les temps : voler la lune (Oui, la lune !)...

Gru affectionne toutes sortes de sales joujoux. Il possède une multitude de véhicules de combat aérien et terrestre et un arsenal de rayons immobilisants et rétrécissants avec lesquels il anéantit tous ceux qui osent lui barrer la route... jusqu’au jour où il tombe nez à nez avec trois petites orphelines qui voient en lui quelqu’un de tout à fait différent : un papa.
Le plus grand vilain de tous les temps se retrouve confronté à sa plus dure épreuve : trois fillettes prénommées Margo, Edith et Agnes.

 

Ce que j'ai aimé dans l'animé:

 - Agnes, la plus jeune des trois fillettes est juste "so fluffy"

- Les minions, ces petites bêtes jaunes incompréhensibles

- La lecture de l'histoire des trois chatons


Ce que j'ai moins aimé:


- L'histoire prévisible du grand méchant qui devient un gentil à la fin du film

 

♥♥♥♥/5

 

 

 
 

 

 

PAR LILIWENN PUBLIÉ DANS : AUTRES TORTOISERIES CINÉMATOGRAPHIQUES 
ECRIRE UN COMMENTAIRE PARTAGER     

VENDREDI 15 OCTOBRE 2010

... "Les amours imaginaires" de Xavier Dolan

 

Synopsis : Francis et Marie, deux amis, tombent amoureux de la même personne. Leur trio va rapidement se transformer en relation malsaine où chacun va tenter d'interpréter à sa manière les mots et gestes de celui qu'il aime...

 

 

 

Ce que j'ai aimé dans le film:

- Xavier Dolan et Monia Chokri, les acteurs principaux
- La BO excellentissime qu'on a envie de se passer en boucle
- Les plans parallèles et au ralenti de Marie et Francis
- Les scènes d'interview qui découpent le film

Ce que j'ai moins aimé dans le film:

- Le troisième personnage du film, un Louis Garrel en blond
- Louis Garrel à la fin du film

Comment ça j'ai un problème avec Louis Garrel?!

Les-amours-imaginaires.jpg

 

♥♥♥♥/5

PAR LILIWENN PUBLIÉ DANS : AUTRES TORTOISERIES CINÉMATOGRAPHIQUES 
ECRIRE UN COMMENTAIRE PARTAGER     
JEUDI 14 OCTOBRE 2010

Et oui, je crois qu’on peut le dire, j’ai la poisse! L’année dernière, je partais en vacances sous la pluie et cette année, ben on peut pas dire que c’était mieux! Certes, j’ai pu poser mes gambettes blanches sur le sable mais au péril de ma vie, j’ai dû abandonner la partie avant même d’avoir fini mon « Glamour » c’est vous dire…

 

Mais non loin de là, notre sauveur, j’ai nommé le « Super U », hein?!! Quoi?!! Mais qu’est-ce qu’elle raconte! Si, si, si, je vous assure, allez y faire un petit tour, vous verrez qu’ils font les mêmes promos qu’à la Fnac (sur les dvd, pas sur le saucisson, nan…). Bon le choix est légerement plus réduit (sauf sur les dvd musicaux, là y a du lourd, hum, je m’égare).

C’est donc sans hésitation que nous sautons sur l’occasion (enfin, il fallait quand même réussir à trouver des films sympa…).

 

Pro de la bonne bonne affaire que nous sommes, nous voilà à la caisse avec:

 

rio-bravo.jpg?w=225&h=300

 

Synopsis : Un shérif arrête le frère de l’homme le plus puissant de la région. Il n’a pour alliés qu’un adjoint ivrogne, un vieillard boiteux, un gamin, une joueuse de pocker et un hôtelier mexicain, et contre lui une armée de tueurs.

 

delivrance.jpg?w=300&h=300

 

Synopsis : Quatre Américains de classe moyenne, Ed Gentry, Lewis Medlock, Bobby Trippe et Drew Ballinger décident de consacrer leur week-end à la descente en canöe d’une impétueuse rivière située au nord de la Géorgie. Ils envisagent cette expédition comme un dernier hommage à une nature sauvage et condamnée par la construction d’un futur barrage. Mais les dangers qu’ils affronteront ne proviendront pas uniquement des flots tumultueux de la rivière…

 

24613-un-tramway-nomme-desir-1.jpg?w=198

 

Synopsis : Après une longue séparation, Blanche Dubois vient rejoindre sa soeur, Stella, à La Nouvelle-Orléans. Celle-ci vit avec son mari, Stanley, ouvrier d’origine polonaise, dans le vieux quartier français. Ce dernier n’apprécie guère les manières distinguées de Blanche et cherche à savoir quel a été le véritable passé de sa belle-soeur.

 

dans-la-brume-electrique-1-16312.jpg?w=2

 

Synopsis : New Iberia, Louisiane. Le détective Dave Robicheaux est sur les traces d’un tueur en série qui s’attaque à de très jeunes femmes. De retour chez lui après une investigation sur la scène d’un nouveau crime infâme, Dave fait la rencontre d’Elrod Sykes. La grande star hollywoodienne est venue en Louisiane tourner un film, produit avec le soutien de la fine fleur du crime local, Baby Feet Balboni. Elrod raconte à Dave qu’il a vu, gisant dans un marais, le corps décomposé d’un homme noir enchaîné. Cette découverte fait rapidement resurgir des souvenirs du passé de Dave. Mais à mesure que Dave se rapproche du meurtrier, le meurtrier se rapproche de la famille de Dave…

 

 

Bon, on a quand même pas passé notre temps devant la tv donc je peux seulement vous parler de « Dans la brume électrique » sur lequel je n’ai, d’ailleurs, pas grand chose à dire.

 


Disons que ça se regarde, c’est un assez bon policier mais pas de quoi casser trois pattes à un canard non plus (notez le haut degré littéraire de la critique), les acteurs sont bons (surtout Tommy Lee Jones alias Dave Robicheaux). L’ambiance du film est, quant à elle, difficile à retranscrire, je n’aurais pas de meilleur mot que « brumeuse », ça tombe bien me direz-vous!

 

En bref, on ne court pas pour aller acheter le dvd, on marche tranquillement.

PAR CESTDURDETREUNETORTUE.OVER-BLOG.COM PUBLIÉ DANS : AUTRES TORTOISERIES CINÉMATOGRAPHIQUES 
ECRIRE UN COMMENTAIRE PARTAGER